Archive pour avril 2014

Vélo : tous en selle direction les économies

29 avril 2014
Réparation de vélo Paris

Réparation de vélo Paris

[i]Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à bicyclette…[/i] Le vélo pointe le bout de son guidon dès le retour des beaux jours. Économique, bon pour la santé et l’environnement, on a toutes les raisons de l’adopter de toute urgence, d’autant qu’il sera mis à l’honneur lors de la Fête du vélo, du 27 au 29 mai. Achat ou location à petit prix, conseils d’entretien, idées de sorties radines en deux-roues ou encore consignes de sécurité pour rouler sans soucis, on le place définitivement en tête du peloton des moyens de transport les plus radins. Alors en route !

Source : www.radins.com/dossiers/velo-tous-selle-direction-les-economies/

Une personne qui se met au vélo reprend en main sa santé

29 avril 2014
Réparation de vélo Paris

Réparation de vélo Paris

INTERVIEW – Le docteur Jean-Jacques Menuet livre ses conseils pour profiter au mieux des bienfaits de la petite reine…

Le docteur Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et médecin de l’équipe cycliste professionnelle Saur Sojasun fait le point sur les bienfaits du vélo sur la santé, qui ne sont plus à prouver.

Le vélo est-il un sport adapté à tous?
Oui et le vélo pratiqué à titre de loisir est un sport santé: c’est un sport porté, c’est-à-dire que la personne ne porte pas son poids, contrairement au footing par exemple. Les microtraumatismes y sont donc moins fréquents (chevilles, dos, genoux). Un senior qui rencontre des difficultés pour marcher peut pratiquer plus confortablement le vélo, qui permet aux articulations des jambes et du bassin de se mouvoir sans contraintes. Faire du vélo, c’est aussi apprendre à son cœur à s’adapter à l’endurance et à battre plus lentement au repos, ce qui peut aider à gérer le stress.

Quels sont les bienfaits du vélo?
Le vélo nécessite plus que d’autres sports d’être à l’écoute de ses sensations, on surveille sa respiration et ses sensations musculaire. La pratique régulière amène souvent à manger plus sainement, à boire régulièrement pendant l’effort. J’observe fréquemment qu’une personne qui se met au vélo reprend sa santé en main. Le vélo a aussi des vertus médicales. Il peut être recommandé pour la perte de poids: 2 ou 3 fois par semaine, à raison de deux heures par sortie à allure moyenne, la personne en surpoids peut attaquer ses réserves de graisse, sans les traumatismes de la course à pied. On peut également pratiquer le vélo d’appartement trois fois par semaine à jeûn pendant 40 minutes maximum afin de favoriser la perte de poids. Quand on roule à vélo, le corps va aller chercher une partie de l’énergie dans ses réserves de sucre, si bien que cette activité sportive peut se révéler comme un appoint dans le traitement du diabète, sous la surveillance étroite de son médecin et d’un médecin du sport qui guidera le contenu de la sortie à vélo. Faire régulièrement du vélo représente également un bon outil pour faire baisser un taux de cholestérol ou de triglycérides élevés, et même la tension.

A quoi faut-il penser avant d’enfourcher la selle?
D’abord à l’équipement de sécurité. Le port du casque est obligatoire: il n’y a pas besoin d’aller vite pour faire une mauvaise chute, j’ai déjà vu des traumatismes crâniens après être tombé à l’arrêt. Les bandes réfléchissantes sur les vêtements et le vélo sont indispensables, trop de cyclistes se font renverser par des automobilistes qui ne les avaient pas vus. Il est en outre essentiel de veiller à ce que le vélo soit adapté à sa morphologie : des tendinites peuvent apparaître si le vélo est mal réglé.

Existe-t-il des contre-indications dans la pratique du vélo?
A priori non, mais dans tous les cas, pour une personne sédentaire qui, à partir de 40 ans, souhaite se remettre au vélo, je recommande d’aller voir le médecin traitant qui l’adressera peut-être à un cardiologue. Et tout pratiquant «régulier» de plus de 45 ans doit passer un test d’effort, tous les ans. En ce qui concerne l’exemple d’un cycliste «loisir» qui se remet à son sport après une longue interruption, je lui conseille de se donner 2 à 3 mois de pratique progressive, en donnant la priorité à des sorties sur du plat. Il évitera les sorties en groupe du «dimanche matin» où il serait tenté de forcer au-delà de ses limites pour suivre les copains! La personne qui pratique régulièrement du vélo signalera plus vite à son médecin toute mauvaise sensation (rythme cardiaque irrégulier, symptômes respiratoires etc). Il est toujours utile d’avoir sur soi son téléphone portable pour prévenir un proche en cas de besoin. Sans penser à un pépin grave, personne n’est à l’abri d’une crampe ou d’une chute!

Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et médecin de l'équipe cycliste professionnelle Saur Sojasun

Source : 20minutes.fr

Pourquoi rouler à vélo ?

29 avril 2014
Réparation de vélo Paris

Réparation de vélo Paris

10 bonnes raisons d’adopter le vélo

Le vélo, c’est rapide !

Plus de la moitié des déplacements urbains font moins de 3 km. Les embouteillages de plus en plus nombreux et longs empêchent les déplacements rapides des automobilistes et des transports en commun. En moyenne, la vitesse d’un véhicule motorisé est inférieure à 20 km/h… soit la vitesse qu’atteint un cycliste. En outre, le cycliste ne tourne pas de longues minutes pour trouver une place de stationnement. Pour les trajets de moins de 3 km, le vélo est imbattable !

Le vélo, c’est la liberté !

Que l’on soit jeune ou plus âgé, riche ou pauvre, le vélo permet à tous d’être autonome, de ne pas devoir dépendre d’un tiers pour se déplacer. Avec le vélo, chacun choisit où et quand il veut bouger. Rouler à vélo procure un sentiment inattendu de liberté que l’on ne découvre qu’en pratiquant.

Le vélo, c’est bon pour la santé

Finies les longues séances en piscine ou en salle de musculation… Rouler à vélo permet de faire du sport pendant ses déplacements, et gratuitement ! À l’heure où les accidents cardio-vasculaires sont une des principales causes de mortalité, les personnes qui se déplacent à vélo augmentent leur espérance de vie. En outre, si plus d’automobilistes passent au vélo, il y aura moins d’accidents de la route et ils seront moins graves.

Le vélo, c’est bon marché

À vélo, pas besoin de faire le plein, pas de taxes ou d’assurances, peu de frais d’entretien ou de réparation… Si l’on compte qu’un vélo a une durée de vie de dix ans, on peut estimer qu’un cycliste y consacre au maximum 200 € par an. Qui dit mieux ?

Le vélo, c’est bon pour l’économie

Là où la voiture coûte beaucoup d’argent à la collectivité (embouteillages, infrastructures routières, parkings), le vélo, lui, en rapporte ! Outre les emplois directement liés à l’industrie du cycle, les cyclistes (et les piétons) dynamisent les commerces de proximité : alors que les automobilistes ont tendance à faire leurs courses dans des centres commerciaux à l’extérieur de la ville, les cyclistes effectuent leurs achats dans leur quartier, et s’arrêtent plus facilement et plus souvent. Par ailleurs, les cyclistes sont aussi des employés moins souvent malades, moins stressés et donc plus productifs que leurs collègues automobilistes.

Le vélo, c’est bon pour l’environnement

Pas de rejets de gaz à effet de serre ou toxiques, pas de bruit, pas d’infrastructures démesurées et destructrices du cadre de vie. Le vélo augmente la qualité de vie de tous et n’engendre pas d’effet de serre ni de changements climatiques.

Le vélo, complément idéal des transports en commun

L’exemple d’autres pays (Danemark, Suisse…) le prouve : de bonnes infrastructures cyclables augmentent le nombre d’usagers des transports en commun, car elles permettent de rejoindre une gare ou une station de métro plus rapidement et plus confortablement qu’en voiture ou en multipliant les correspondances entre transports publics.

À vélo, même pas peur de la météo !

Les cyclistes circulent au sec sur plus de 90% de leurs déplacements : non seulement il ne pleut pas autant que l’on croit en France, mais en plus les cyclistes, plus libres de leurs mouvements et plus rapidement arrivés à leur destination, peuvent attendre la fin d’une averse avant de se mettre en route. Si l’on ajoute que les deux pays européens où il y a le plus de cyclistes sont les Pays-Bas ou le Danemark, on comprend facilement que la météo n’est pas un obstacle aux déplacements à vélo.

À vélo, même pas peur de la pollution !

Plusieurs études scientifiques le démontrent : un automobiliste, enfermé dans son habitacle et coincé dans les embouteillages, est soumis à une pollution bien plus importante qu’un cycliste, qui par ailleurs évite les grands axes et les tunnels, et dont la prise d’air est plus haute que l’automobiliste (à hauteur des pots d’échappement).

À vélo, même pas peur des côtes !

Le relief n’est pas un obstacle pour la pratique du vélo : les cyclistes choisissent leurs itinéraires en fonction de leur forme, et peuvent effectuer un léger détour pour éviter une côté importante. D’ailleurs, des villes comme Berne (Suisse) ou Trondheim (Norvège) connaissent un nombre importants de cyclistes malgré leur forte déclivité.

Écris par Stéven sur :

Logo place au vélo st nazaire fubicyAssociation  Place au Vélo St Nazaire

Bonjour les ami(e)s du vélo

29 avril 2014

Ok ça roule, votre vélociste parisien toutes marques

Implanté dans le 14ème arrondissement de Paris, votre magasin Ok ça roule, le Vélociste est spécialisé dans la vente, réparation et location de vélos de ville et VTC.

Vente ou réparation, vous découvrirez chez nous des vélos hollandais, vélos de ville, VTC, bicyclettes tous chemins, vélos pliants…

Travaillant avec de grandes marques comme Gazelle, Batavus, Kogamiyata, Motobecane, Gitane, Giant, Dahon, Atala, Raleigh, nous proposons aussi la vente de vélos neufs et occasions toutes marques.

En atelier nous réalisons toutes réparations mécaniques axe roue, roue-libre, roue, chainette, manette vitesse, dérailleur, pédales.

Dans notre magasin, vous trouverez une large gamme d’accessoires antivol, panier, sacoche, selle en cuir, siège, pneus\u2026 de grandes marques Abus, Brooks, Shimano, Sturmey Archer, Aldo, Schwalbe.

Nous sommes à votre entière disposition, pour tous devis ou conseils.
Il n’y a pas mieux que le vélo pour se déplacer à Paris. Parole d’expert ! Préserver votre santé et celle de notre planète !

 

Réparation de vélo Paris

Réparation de vélo Paris